Pourquoi le vintage revient à la mode ?

Achat Vintage, Boutique Vintage, mode, Vêtement Vintage -

Pourquoi le vintage revient à la mode ?

Pour la génération Z, la mode vintage et l’univers de la seconde main ouvre un sens nouveau à l'expression de soi, tout en affirmant un côté écolo.

Décryptage.

Les adeptes de la mode n’oublieront jamais le moment où Kate Moss est arrivée à un dîner, lors de la fashion week de New York, vêtue dans une robe jaune pâle, portée épaules dénudées, par le couturier français des années 1950 Jean Dessès. C'était en 2003 et, pendant quelques années, les fans de la mannequin britannique ont fouillé frénétiquement les friperies locales, dans l'espoir de trouver quelque chose qui se rapprocherait de cette robe jaune. Mais acheter du vintage est un travail difficile et, en 2007, lorsque Kate Moss s'est associée à Topshop pour créer des vêtements inspirés de ses looks préférés (y compris la robe Dessès), beaucoup ont ressenti un sentiment de soulagement. Le vintage c’est génial, mais le prêt à porter était tellement plus facile.

Kate Moss - Robe Jaune

 

Le retour du vintage : un changement de mentalité 

La principale raison d’un retour de l’univers vintage sur le devant de la scène n’est en réalité pas (uniquement) dû à l’inspiration de Kate Moss en 2003. En réalité, l’association de trouvailles vintage et de pièces de grands créateurs ne date pas d’hier. En revanche, le changement de mentalité est bien porté par cette génération Z.

Nous assistons à une prise de conscience massive. Les gens voudront toujours avoir un nouveau look, mais ils deviennent de plus en plus conscients de l'impact de leurs choix sur l'environnement, et que la meilleure chose que nous puissions tous faire dans cette crise climatique est peut-être de limiter les ressources que nous prélevons.

Le vintage est également une réponse à la fast fashion.

Un rapport récent de la plate-forme de vente de vêtements d'occasion ThredUp a estimé que le marché total du vintage devrait plus que doubler en termes de valeur, passant de 24 milliards de dollars, à 51 milliards de dollars (39 milliards de livres sterling) d'ici 2023, représentant 10 % du marché de retail. La mode vintage fait bien plus qu’un comeback, nous sommes véritablement sur un « retour pour de bon », et les looks vintages sont en passe de devenir la nouvelle norme. 

Fast Fashion - Décharge

L’apparition d’une tendance et d’un nouveau modèle : l’upcycling 

Cette pratique d’artisanat et de « récupération », plus communément appelé « upcycling » offre une autre dimension au Vintage. Il y a une augmentation du nombre de jeunes qui regardent des choses qui existent déjà, qui sont belles, qui sont utilisables, non seulement pour s'en inspirer - mais aussi pour les utiliser comme tissu de création. C’est l’essence même de l’upcycling.

Cette génération prend conscience que le réchauffement climatique est une crise bien réelle. Les concepteurs et les fabricants sont des résolveurs de problèmes à part entière. Le vintage et l'upcycling en tant que méthode sont des moyens de résoudre le problème de manière intéressante. C’est ce regroupement entre le rejet de la fast fashion et l’engouement pour une mode plus durable qui amène le vintage, et par extension l’upcycling, sur le devant de la scène. Signe le plus sûr que le vintage a une réelle traction. 

Cette génération Z, qui a tout à y gagner et rien à perdre en adoptant des pratiques durables, se réveille, et ils sont sérieux.

Upcycling(Exemple d'un ensemble 100% Upcycling)

 

Le vintage et les réseaux sociaux : une histoire d’amour 

Par l’insertion de filtre « Vintage » ou encore sur TikTok, avec Tommy Groenendijk et Jordan Deery, 22 ans, alias Vintage Stock Reserve (VSR). Les étudiants basés en Floride organisent des ateliers de recyclage animés. Aux côtés de vestes en jean patchwork et de t-shirts tie-dye, le duo discute de l'empreinte environnementale des vêtements, démontrant que parfois ce n'est pas le message, mais la manière dont il est transmis qui peut avoir un impact maximal.

 

C'est certainement une façon différente de faire des vêtements. Probablement plus compliqué finalement. Mais parfois, lorsqu'il n'est pas possible de faire un changement mineur, autant recycler directement le vêtement et utiliser son tissu pour l’amélioration de prochaines pièces.

Cette tendance de l’upcycling résonne aux yeux de cette génération Z et surfe le mouvement DIY pour trouver de plus en plus d’adeptes.

Le vintage comme source d’inspiration

Mais le vintage c’est également un excellent moyen de se libérer de l'hégémonie des tendances et de la course sans fin des grandes marques de prêt à porter. Comme un besoin d’un retour en arrière, d’affirmation par l’unique, le vintage est bel et bien parti pour s’installer durablement dans le paysage de la mode. 

La Boutique du Vintage vous propose de découvrir une sélection unique de pièces s’inspirants d’un univers vintage. En effet, faire l’acquisition de vêtements ou accessoires au look rétro vous assure un produit intemporel, facilement utilisable d’année en année.

À défaut de produire moins, freiner la course à la nouveauté est un excellente moyen de participer à une consommation plus responsable, et 

Le mot de la fin 

Tout ce discours sur le vintage et l'upcycling nous amène à un point : les marques de fast fashion doivent trembler dans leurs chaussures car le parfum du changement arrive.

L’univers vintage à le pouvoir de devenir le nouveau luxe et les friperies deviennent le nouveau streetwear. Pour le bien de la planète, il doit en être ainsi. poursuit-elle. En achetant du vintage, vous affichez votre compréhension du climat politique actuel. Et à travers l'artisanat, nous affirmons que le recyclage ne suffit pas. Nous n'avons pas besoin de jeter des choses. Et là où autrefois le raccommodage représentait la nécessité, il représente maintenant les compétences. En ce moment, il y a un besoin vraiment significatif de changement. Ce n'est même pas un truc de mode. C'est un impératif. 

Mais le vintage c’est également se libérer de l'hégémonie des tendances et de la course sans fin des grandes marques de prêt à porter. Comme un besoin d’un retour en arrière, d’affirmation par l’unique, le vintage est bel et bien parti pour s’installer durablement dans le paysage de la mode.

À bientôt,

L'équipe


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés